Friday, April 20, 2007

Mon petit grain de sel au sujet de l'étude de comScore sur l'utilisation des cookies

À moins que vous ayez dormi sous une roche depuis les dernier jours, vous devez déjà être au courant de l'étude de comScore indiquant que l'utilisation des cookies (1st party ou 3th party) est moins fiable que présumé (30% des usagers effacerais les cookies mensuellement, causant une augmentation de 2.5 fois le nombre d'usager uniques).

Premièrement il faut mette en contexte qui est comScore. comScore offre un service d'analyse web basé sur l'utilisation de paneliste. Cette méthodologie peut être résumé ainsi : Si il observe 1 utilisateur pour chaque 1000 utilisateur dans une région, si ce visiteur visite un site, il détermine que 1000 visiteurs de cette région on probablement visiter votre site. Cette technique est bonne dans la mesure ou les panelistes choisit représentent bien la population. De plus, cette technique est en compétions avec les solution d'analyse web utilisant les cookies. Vous voyez le "petit conflit d'intérêt" se pointer ici :-)

J'ai donc décidé de regarder nos chiffres. Comme où je travailles nous utilisons les deux méthodologies (panelistes et 1st party cookie), j'ai voulu comparer le tout. Hors, je me rend compte que nous avons 25% plus de visiteurs uniques selon les panelistes que calculer par notre solution utilisant un 1st party cookie. N'aurais-ce pas dut être le contraire selon comScore?

Et vous, avez-vous fait l'expérience?

3 comments:

Alexandre said...

Qu'en est-il de la fiabilité d'un outil de panel sur des sites canadiens, ou plus généralement autres qu'américain?

Sébastien Brodeur said...

Je suis loin d'être un expert dans le domaine, mais je préconiserais un service de panel sérieux et locale (ou du moins avec des panelistes dans votre région). Tout dépend du choix des panelistes.

De plus, beaucoup de gens navigue du bureau, hors, il est difficile de trouver des panelistes dont l'entreprise pour qui ils travaillent est prêt à laisser une compagnie comme comScore ou MédiaMétrix installer un logiciel "espion". Voila donc un segment de population/trafic difficile à mesurer.

Sébastien Brodeur said...

L'industrie marketing c'est soulevé contre comScore et Nielsen. Est-ce que l'étude de comScore se serais retourner contre eux?