Friday, July 9, 2010

Profit net et analyse web

Mon billet d'aujourd'hui est inspiré d'un article d'Avinash Kaushik

Retour aux bases

D'abord, un petit retour aux bases des "affaires". L'objectifs des entreprises est d'augmenter ses profits nets. Ceux-ci sont calculés de la manière suivante : la marge de profit x le volume vendu. La marge de profit correspond aux profits moins les coûts et le volume peut être défini de la manière suivante, part de marché x la taille du marché. Assez simple.







Nous avons donc 4 dimensions sur lesquelles jouer. Les stratégies d'affaires doivent tourner autour de ces 4 points centraux. L'optimisation d'une seul de ces 4 dimensions aura un impact positif sur les profits nets.


Stratégies

Profit
  • Somme-nous compétitifs (prix et qualité de service)?
  • Offrons-nous des incitatifs financiers (rabais) pour pousser les gens vers les canaux les plus rentables?

Coût
  • Le coût unitaire est variable selon les canaux. Un produit acheté en ligne de manière autonome nous coûte moins cher qu'un produit acheté en magasin (réseau physique).
  • Optimiser nos campagnes marketing afin d'avoir la même performance avec un canal marketing pour une fraction du prix d'un autre (achat de mots-clés vs bannières par exemple). Bref, diminuer le coût d'acquisition.
  • Peut-ont améliorer nos processus pour les rendre plus efficaces?

Notre part de marché
  • Notre part de marché au Québec est très grande, peut-on l'élargir encore? L'apparition du virtuel va t'il faire disparaître notre plus gros avantage? (présence physique Au-Lac-À-la-Tortue par exemple)
  • Pouvons-nous cibler des gens ailleurs (via Facebook, Twitter, etc)
  • Augmentation de la satisfaction de nos clients (un client satisfait reviendra acheter, nous n'aurons pas à augmenter notre budget marketing pour aller chercher de nouveaux clients afin de remplacer cette business.)

Taille du marché
  • Notre marché est surtout au Québec. Qu'en est-il de nos offensives hors-Québec? Peut-on mesurer celles-ci?
  • Création de nouveaux produits/services.


Et l'analyse web dans tout ça?

Le rôle d'un analyste web est de mesurer et optimiser le canal web. Pour ce faire, nous nous mesurons à des objectifs d'affaires en lien avec les 4 dimensions nommées précédemment.

Par exemple :

Profit : Est-ce que le volume de vente généré par un rabais, éclipse le coût de celui-ci? (A/B testing de l'offre, 5% de rabais VS 10% de rabais, etc)
Coût : Calculer les coûts d'acquisition par canal. (achat de mots-clés VS bannières VS programmes affiliés)
Part de marché : Analyse de la part de marché dans les engins de recherche (SEO et PPC)
Taille du marché : Évaluation des performances des canaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.)

Voila pourquoi il est important d'avoir des objectifs d'affaires précis et mesurables. Une fois ces objectifs identifiés, des indicateurs y correspondant doivent être suivis et utilisés par les bonnes personnes. La prise de décision s'en trouvera simplifiée.

Et vous, qu'en pensez-vous?

1 comment:

Stéphane Guérin said...

Le billet date un peu, mais il est d'intérêt alors je me permets un commentaire.

En fait, « Voila pourquoi il est important d'avoir des objectifs d'affaires précis et mesurables. » en dit assez long.

Par expérience, les projets Web sont conçus et réalisés sans préciser les objectifs au départ. Après tout, un site Web c'est pour se faire voir, non?

Le problème c'est que beaucoup de vitrines sont faites sans se poser trop de question. De là, c'est inutile de définir quoi mesurer et comment.

Puis ça donne un client qui ne se contente que d'un nombre de visites mensuels.

Bottom line, les objectifs et leur mesure devraient être en amont, soit au début de la conception d'un projet Web.